Une étude sur la maison écologique

Quel que soit le type de maison écologique à construire, il y a plusieurs informations importantes à suivre, aussi bien concernant le terrain où construire que les matériels et équipements à utiliser. Dans ce dernier cas, consultez un comparatif de rabot électrique car pour ce type de construction, il nécessitera le meilleur en matière d’outils de menuiserie.

Les différents types de maisons écologiques

Outre, la maison typiquement naturelle en bois qui a l’avantage d’être chaleureuse et saine, parmi les différents styles de maisons écologiques, la maison BBC est considérée comme la référence dans le domaine. Elle est de basse consommation avec une faible émission de gaz à effet de serre, pour des objectifs de consommations strictement régularisés.

Sinon, la maison passive est ce qui se fait de mieux en matière de maisons et bâtiments écologiques. Sa principale particularité est la production d’une quantité considérable d’énergie, plus que les habitants pourraient nécessiter quotidiennement, à l’image de son objectif se concentre sur un habitat autonome et qui peut également engendrer de l’énergie.

La construction

construction

Localisation

Il est nécessaire de faire des études approfondies concernant l’endroit où construire la maison écologique, aussi bien au niveau du terrain que des installations. Pour cela, il y a l’approche Bioclimatique qui consiste à adapter l’architecture de la maison selon l’environnement d’implantation, afin de se servir de ses ressources naturelles pour une meilleure condition de vie et ainsi réduire la consommation d’énergie.

Les matériaux et équipements

Les matériaux et équipements doivent impérativement suivre de sévères exigences pour la construction écologique afin d’assurer non seulement la santé des habitants mais une bonne qualité d’air intérieur.

Aussi les constructeurs, des artisans spécifiquement RGE ou « Reconnu Garant de l’Environnement », ne devront utiliser que des outils de construction adhérés par différents organismes agréés avec des labels tels que ceux de Quali-Enr ou Bâtiment Biosourcé. Les matériaux sont obligatoirement naturels, issus de la région ou des alentours et sans aucun apport nuisible.

Rapport qualité prix

Il n’est pas à nier que construire une maison écologique représente un plus gros investissement par rapport aux constructions traditionnelles. Mais si le coût est onéreux, cette mise au long terme rapportera davantage en matière d’économie et si on pense à la revendre, elle bénéficie d’une valeur assez considérable par rapport aux maisons classiques.

De plus, il existe toujours des solutions d’aides d’Etat pour amortir les coûts, allant de crédits d’impôts jusqu’à des primes énergétiques et subventions accordées par des associations telles que l’Agence nationale de l’Habitat entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *