Quelles aides solliciter pour rénover le système énergétique de son logement ?

Rénover une résidence avec les dispositifs à l’intérieur apporte un nouveau climat à toute l’habitation. La rénovation s’avère nécessaire après des années d’existence du bâtiment, mais exige souvent un montant pouvant freiner le projet. L’Etat accompagne les ménages dans les travaux de rénovation en mettant en place diverses aides. A travers le dispositif d’information, les propriétaires ont l’occasion de s’informer sur ces types de soutiens financiers. Les détails dans les paragraphes qui suivent !

Un guide des aides disponibles pour la rénovation énergétique

Vous envisagez d’isoler vos fenêtres, vos combles et votre toiture ? Ou pensez-vous à la rénovation de votre ancien système de chauffage ? Afin de financer ces travaux qui s’avèrent onéreux, des aides financières sont à votre disposition. Comment connaître si l’on a accès à ces solutions de financement ? Les critères concernent d’abord l’état du bâtiment et construction. Les conditions de revenus du propriétaire sont également considérées. Les caractéristiques des matériels nécessaires déterminent le montant d’aides allouées. Le guide est une collaboration entre le Ministère concerné, l’ADEME, l’Anah et l’ANIL. Les différentes aides pouvant être accordées y sont inscrites, avec les conditions d’allocation respectives.

Les changements pour l’année 2018

Cette année, l’éco-prêt taux zéro n’est soumis qu’à un changement minime. Ce changement touche les conditions régissant les chaudières éligibles, qui s’alignent désormais aux conditions du CITE. Quant à la TVA, elle reste au taux de 5,5 %. Les tâches pouvant être sélectionnées sont les mêmes que celles de l’année 2017. En terme de soutiens financiers nouvellement créés, le chèque énergie a vu le jour en 2018. Il remplace les tarifs sociaux énergétiques. Qu’en est-il des changements au niveau des taux des aides ?

Les aides sur les matériels et appareils de chauffage

La rénovation énergétique touche en général les chaudières gaz. Le taux accordé pour aider à rénover ces appareils est mené à 30 %. Les chaudières à fioul permettent d’acquérir 15% d’aides. Installer le chauffe-eau thermodynamique permet de profiter jusqu’à 3 000 euros d’appuis financiers.

Les aides liées à la rénovation des ouvertures

L’état des portes ainsi que des fenêtres constituent des causes de déperdition de chaleur. Ces dispositifs nécessitent alors des rénovations de temps à autres. L’Etat accorde 15 % d’aides pour remplacer le simple vitrage en système double. Par contre, le CITE ne permet plus d’allouer des soutiens à des travaux d’autres buts sur les fenêtres que ce soit pour la rénovation des volets et des portes. Pour ces tâches, il est possible de demander des prêts aux banques en ligne. Les avis et comparatifs des meilleurs établissements bancaires en ligne sur Detective Banque peuvent vous être utiles.

Conseillers Info Energie : comment les contacter ?

A part le guide écrit, les autorités mettent en place un service d’information accessible au public. Des conseillers Info Energie répondent aux questions des propriétaires voulant réaliser leurs projets de rénovation. Ils peuvent être joints par téléphone ou via le site web du service d’information. La rencontre physique semble plus assurée pour certains. Les conseillers peuvent recevoir les demandeurs de conseils dans leurs locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *